Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Haïti dans le monde

L'essence d'Haïti captée par l'ethnomusicologue américain Alan Lomax



Trois mois après le tremblement de terre qui, le 12 janvier, a dévasté Haïti, l'édition d'un coffret discographique d'importance, Alan Lomax's Recording in Haïti 1936-1937, éclaire magnifiquement l'essence même de l'île caribéenne. Collectées en 1936 et 1937 par le plus célèbre des ethnomusicologues américains, ces dizaines d'heures de musique et de chants réunies en dix CD forment un corpus exemplaire dans le champ de la conservation de la mémoire.

La qualité du travail scientifique d'Alan Lomax (1915-2002), universitaire texan et homme de terrain, est irréprochable. A Haïti, le jeune homme alors âgé de 21 ans entend tout, sans préjugé de genres : le merengue et la musique urbaine, les débordements festifs du carnaval et du mardi gras, le rara, cérémonie vaudoue, les chants de travail, les cantiques catholiques, les berceuses et les romances à la française.

INCANTATIONS VAUDOUES

L'équipe, qui travaille alors pour la bibliothèque du Congrès de Washington, note les paroles, en français, en langues africaines, en créole, les traduit en anglais, photographie et enregistre. Ce qui donne au coffret un livret relié de 170 pages, comportant des cartes, des explications musicologiques, des dessins, des plans (tout en anglais), des commentaires livrés par Gage Averill, ethnomusicologue à l'université de Toronto. En janvier 1937, ils sont à l'Habitation Le Roux, et c'est vaudou en diable ; en mars, ils sont au Carrefour Dufour, et c'est un choeur d'hommes qui reprend un "chant scout belge", Trois kilomètres à pied, ça use les souliers. Dans la version belge, note Lomax, "on commence par un kilomètre". Mais les distances paysannes haïtiennes ont imposé le rallongement.

En 1939, Lomax revient à Port-au-Prince et saisit au vol Drapeau béni ("Drapo nou li wouj e li blé/Blé kou lanmé/Wouj kou difè ", (Notre drapeau est bleu comme la mer, rouge comme le feu), chanté d'une voix de baryton par le Dr Rieser, médecin supposé, pilier de bar et directeur de l'asile de fous de Pont-Beudet. En avril 1937, ils croisent Francilia, "Ren Chante", "the Queen of Song", dit Lomax, sous le charme et presque sous l'emprise de ses incantations vaudoues. Lire la suite

Article paru dans Le Monde le 10 avril 2010

Mercredi 14 Avril 2010
Lu 1331 fois


Catalogue des films / Film Catalog

Editeur et distributeur de DVD indépendant, le Collectif 2004 Images est spécialisé dans la production documentaire haïtienne et présente des films d'auteurs inédits, qu'il diffuse auprès du grand public, des festivals de films et dans le réseau des médiathèques et universités. Il intègre également à son catalogue des oeuvres de réalisateurs étrangers, qui portent un regard singulier sur Haïti. Pour connaître les droits de diffusion et d'acquisition, n'hésitez pas à nous contacter info@collectif2004images.org


Independant film publisher and distributor, the Collectif 2004 Images, is specialized on Haitian documentary ; it's large catalog of films includes those made by Haitian authors as well as foreign filmakers baring a singular view on Haiti. Most of our films are available for the general consumer and institutions. Please, check with us for the rights info@collectif2004images.org



Claudia Brutus, plasticienne
L' "Ode à la Mémoire" de Ronald Mevs
Sébastien Jean
Eddy Saint-Martin, plasticien
Manuel Mathieu
20 artistes pour haïti
Chantal Regnault
Marie-Louise Fouchard
 	Le Collectif 2004 Images, présent à la 5ème Journée des associations franco-haïtiennes - le 28 juin 2008
Charles Carrié
Exposition: "Femmes en mythologie, mythologie de femmes" et portraits d'artistes
Seisme du 12 janvier 2010: Des oeuvres à partir des débris...
Recherche



Inscription à la newsletter

Les News


L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

Partager ce site