Manuel Mathieu
Peintre, photographe, vidéaste, Manuel Mathieu est un artiste pluridisciplinaire né à Port –au-Prince en Haïti le 9 octobre 1986. Il vit et travaille à Montréal.

Manuel Mathieu grandit en Haïti dans une famille libérale ouverte à l’expression artistique qui encourage dès son plus jeune âge son choix de s’engager dans une carrière artistique.
Adolescent, il découvre le monde de l’art et toute la liberté qui entoure cet univers. Ses premières œuvres font penser aux artistes du BAD PAINTING.
Il revendique une peinture expressive, intègre des préservatifs aux toiles qu’il lacère et allume de jets de couleurs vives... En découvrant cet univers il explore intuitivement l’installation en transformant sa chambre en une « Chapelle sixtine du grafitti ». Manuel Mathieu, à cette époque, est très proche du peintre Mario Benjamin, pour lui un guide et un initiateur.

Une carrière dans le monde de l’art se profile tout naturellement. Ses études secondaires terminées à Port au Prince, il y est diplômé en photographie par la Fondation Mwem, il quitte Haïti pour Montréal. Après des études à l’Ecole des Hautes Etudes Commerciales, Il intègre l’École des Arts Visuels et Médiatiques de l’UQAM (Université du Québec à Montréal) et y obtient une licence en art en 2010 après avoir été coordonnateur général de l’Événement Interuniversitaire de création vidéo [eicv.org] et président de l’Association des étudiants du module d’arts visuels et médiatiques de l’UQAM.
S’il s’exprime aujourd’hui à l’aide de différents médiums, installation, photo et vidéo, Manuel Mathieu doit avant tout sa reconnaissance internationale à son travail de peintre. Il ne revendique ni spiritualité ni idéologie comme source d’inspiration et cerne très précisément le poids de son héritage haïtien.
Pour autant, il se reconnaît nombre d’influences, qui explorent toute la palette des arts visuels. Michal Rovner, Nam June Paik, John Cage, mais aussi Van Gogh, Richter, les écrits de Sol Lewitt, Francis Bacon, Villegle, Cremonini, Rauschenberg et De Kooning.

« Le fait d’être né haïtien et d’avoir grandi dans un environnement culturel réellement singulier en termes de nourriture, danses et musique a certainement eu un impact sur moi mais je ne suis pas encore tout à fait certain de comment mon origine haïtienne nourrit mon travail. La réalité haïtienne est brute, entière et c’est sans doute pourquoi j’ai développé une sensibilité qui me permet d’exprimer une âpreté similaire dans mon travail. Ça me fait penser à Edwidge Danticat qui parle de cette réalité qui est parfois très dure avec une sensibilité particulière qui vient chercher ce côté universel chez nous. »

Manuel Mathieu oppose au minimalisme et au conceptualisme une technique picturale éruptive, radicale et libre, qui nie les règles de la pratique académique. Il puise tant dans son observation du monde que dans une introspection exigeante sa manière singulière, ardente et incisive de peindre. Impulsés par le désir de créer une réalité parallèle intemporelle née de son intime perception, ses traits et ses toiles naissent de gestes parfois contrôlés, parfois laissés à son entière spontanéité.

«J’essaie de donner corps à ce qui est en moi. Le résultat est une réminiscence de quelque chose de monstrueux et laisse le spectateur en prise avec des distorsions et des combinaisons insensées, injustifiées. Je travaille avec des idées, des images existantes qui viennent de magazines, événements courants, de la société, d’internet et du travail d’autres artistes. En termes de création d’images, je me fie à ma sensibilité, une vue intérieure, intime qui évolue en corrélation avec ma maturité visuelle. Par maturité visuelle, j’entends ma capacité à créer des connections et, finalement, à nourrir mes images d’une émotion lourde, prégnante, ou d’une puissance singulière... Je ne suis pas sûr des raisons qui me font peindre ou créer des images, je suis simplement motivé par ma capacité de me surprendre et par l’envie de créer quelque chose qui justifie ma présence dans ce monde. »
Agwe Galerie /texte
Guy l'Heureux /crédit photo

Visitez le site de Manuel Mathieu www.manuelmathieu.com
One sunday (dessin) 2011Balancoire 2011Tribute 6'x5,5' 2011La mort de Marat  5'x6' 2010Haircut 5'x4' 2011Sans titre 5'x4' 2011Sans titre 30x48 2011The twins 5'x7' 2011Sans titre 30x48 2011Sitting thinking MAI 2012Exposition à MAI 2012Manuel Mathieu

Catalogue des films / Film Catalog

Editeur et distributeur de DVD indépendant, le Collectif 2004 Images est spécialisé dans la production documentaire haïtienne et présente des films d'auteurs inédits, qu'il diffuse auprès du grand public, des festivals de films et dans le réseau des médiathèques et universités. Il intègre également à son catalogue des oeuvres de réalisateurs étrangers, qui portent un regard singulier sur Haïti. Pour connaître les droits de diffusion et d'acquisition, n'hésitez pas à nous contacter info@collectif2004images.org


Independant film publisher and distributor, the Collectif 2004 Images, is specialized on Haitian documentary ; it's large catalog of films includes those made by Haitian authors as well as foreign filmakers baring a singular view on Haiti. Most of our films are available for the general consumer and institutions. Please, check with us for the rights info@collectif2004images.org



Claudia Brutus, plasticienne
L' "Ode à la Mémoire" de Ronald Mevs
Sébastien Jean
Eddy Saint-Martin, plasticien
Manuel Mathieu
20 artistes pour haïti
Chantal Regnault
Marie-Louise Fouchard
 	Le Collectif 2004 Images, présent à la 5ème Journée des associations franco-haïtiennes - le 28 juin 2008
Charles Carrié
Exposition: "Femmes en mythologie, mythologie de femmes" et portraits d'artistes
Seisme du 12 janvier 2010: Des oeuvres à partir des débris...
Recherche



Inscription à la newsletter



L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Partager ce site