Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Haïti dans le monde

Haïti Royaume de ce monde 8 avril 18 mai 2011



Haïti Royaume de ce monde  8 avril 18 mai 2011
Haïti
Royaume de ce monde


8 avril 18 mai 2011

Exposition collective :

Sergine André / Elodie Barthelemy / Mario Benjamin / Jean-Herard Celeur / Maksaens Denis / Edouard Duval-Carrié / André Eugène / Frankétienne / Guyodo / Sébastien Jean
Killy / Tessa Mars / Pascale Monnin / Paskö / Barbara Prézeau
Michelange Quay / Roberto Stephenson / Hervé Télémaque
et Jean-Michel Basquiat

Hommage à Edouard Glissant

Commissaire de l’exposition : Giscard Bouchotte


8 avril 18 mai 2011
17 rue Dieu, 75010 Paris - France / M° République / T.+ 33 (0)1 40 03 45 00
entrée libre du lundi au samedi de 14h à 19h

« La terre matrice des pays antillais, Haïti. » Edouard Glissant

L’exposition Haïti Royaume de ce monde est née de la nécessité de dresser un état des lieux de la
création contemporaine en Haïti, de donner à voir les travaux des artistes qui, au quotidien, questionnent le chaos. Ils sont plasticiens, photographes, sculpteurs, peintres, performeurs, vidéastes, ils sont les acteurs essentiels de leur époque. L’exposition est pensée comme un laboratoire dont ils sont les dépositaires.
Elle présente principalement des oeuvres récentes ou inédites, commandes faites aux artistes
spécifiquement pour l’exposition, témoignant ainsi de leur vitalité créatrice et, dans le même temps, nous
interrogeant sur la difficulté pour ces artistes et leurs oeuvres, de circuler, d’échanger avec la Caraïbe et lereste du monde.

Haïti Royaume de ce monde veut aller au coeur du drame, pour mettre en cause le caractère fatal du
malheur et proposer un autre visage d’Haïti à travers le regard de ses créateurs. Le titre de l’exposition,
inspiré du roman d’Alejo Carpentier, est une manière de revenir sur des mythes fondateurs liés à Haïti et,
sans en faire son éloge, de sublimer le chaos haïtien et ses possibles.

Le real maravilloso (réel merveilleux) d’Alejo Carpentier a depuis longtemps fait place au « chaos merveilleux ». Frankétienne, avec ses ovnis littéraires et picturaux, crée un univers apocalyptique depuis
une quarantaine d’années. Mario Benjamin, lui, habite le temps et apprivoise l’espace. Maxence Denis, à
travers ses sculptures-vidéos, poursuit sa réflexion sur la déferlante d’images propre à notre époque. Mais comment continuer à créer après une catastrophe comme le séisme et tous les drames du quotidien qui s’y ajoutent ? On aime à rappeler la « résilience » du peuple haïtien, mais si Haïti veut bien se prendre pour le Phénix qui renaît de ses cendres, elle doit compter avec le temps. Trop long hélas. Un an après le séisme, ce n’est que via des initiatives privées qu’elle commence à envisager l’avenir. Seuls l’imaginaire et la créativité, pour l’instant, permettent aux Haïtiens de se dépasser et de se reconstruire petit à petit.

Avant le séisme, Haïti n’était pas intégrée aux circuits officiels de l’art contemporain, aujourd’hui c’est
encore plus complexe. L’effet du séisme rend compliqué toute tentative de rapport professionnel pour se
complaire dans la solidarité et l’humanitaire. Cette exposition dépasse cette approche et mise sur ce
royaume de la création comme la plus belle des cartes de visite du pays. En présentant au monde ses
créateurs, Haïti espère transformer la charité qu’on lui propose en échange.

Malgré le grand écart entre les discours qui jurent qu’Haïti ne s’en sortira que par sa culture, et la réalité du budget qui lui est allouée, Haïti concentre une grande part des artistes et artisans de cette « nouvelle région du monde » qu’est la Caraïbe. Une friche qui a inspiré des ambassadeurs et penseurs illustres, tels Aimé Césaire, Maryse Condé, Edouard Glissant, Graham Greene. Bienvenue dans une Haïti debout. Une Haïti où la vie reprend ses droits.

Giscard Bouchotte
Commissaire de l’exposition


Créé à titre privé par agnès b. en juin 2009, dans la continuité de ses engagements de toujours, le Fonds de dotation agnès b. développe une politique de mécénat originale en soutenant et en accompagnant de manière ponctuelle ou permanente, des projets, des associations, des personnes, dans les arts, la création et la pensée ; dans le champ des solidarités ; et dans le domaine de l’environnement.
Pour l’art et la création, toutes les disciplines sont concernées : les arts plastiques et graphiques, la littérature, le cinéma, la musique. Les actions menées touchent tout aussi bien le soutien à des artistes qu’à des lieux de diffusion atypiques, ou encore l’accompagnement de projets hors-normes.

Le Fonds de dotation organise des expositions - à la Galerie du Jour et hors les murs - des manifestations, édite des ouvrages. Il a repris l’édition et la diffusion du , (le Point d’Ironie), dernier en date, le n°51 par Dayanita Singh. Ce journal d’art a été créé à l’initiative d’agnès b., Christian Boltanski, et Hans-Ulrich Obrist, chaque numéro est une carte blanche confiée à un artiste, est diffusé selon le mode de la dispersion à cent mille exemplaires dans le monde.

Enfin, les actions de solidarité, au-delà du fait de l’engagement d’agnès b. dans la lutte contre le Sida, pour le droit au logement, pour l’accès à l’éducation, à la santé, et à l’eau, s’en trouvent renforcées. Dans le domaine de la préservation de l’environnement, le Fonds de dotation soutient et accompagne le voilier Tara dans ses expéditions scientifiques. La dernière en date, Tara Océans, expédition internationale sur trois ans et dans tous les océans du monde, s’achèvera en 2012.

En projet, la création d’un espace public, lieu qui sera consacré à toutes les formes d’art et de création, ainsi qu’à la conservation et la diffusion de la collection d’art d’agnès b.


L’Institut français est l’agence du Ministère des Affaires étrangères et européennes pour l’action culturelle extérieure de la France. L’Institut français oeuvre en faveur des arts visuels et de l’architecture, tant en direction des artistes et créateurs vivant et travaillant en France que sur le continent africain et dans la région caribéenne. Il est l’opérateur du Pavillon français de la Biennale de Venise et coproducteur de certaines grandes Biennales, notamment en Afrique. Il accompagne des étapes internationales d’expositions dans le cadre de la diffusion des collections publiques ou dans celui de la programmation des musées ou partenaires étrangers, il soutient la présence d’artistes français dans les foires internationales et favorise le repérage des scènes artistiques par les professionnels étrangers.

Cette exposition est une coproduction du Fonds de dotation agnès b. et de l’Institut français.

Elle bénéficie du soutien de l’Ambassade de France et de l’Institut français en Haïti, la Fondasyon Konesans ak Libète (FOKAL), la Ville de Paris (dans le cadre de la Convention Institut français/ Ville de Paris), et le service culturel de l’Ambassade d’Haïti en France.

Lire l'article de Valérie Marin La Meslée paru  dans le Point
> Haïti, royaume de ce monde - Dans une exposition collective, des artistes réinventent le merveilleux


Lien vers la Biennale de Venise (3 juin - 31 août 2011 ), prochaine étape de l'exposition



 

 

 



Lundi 21 Mars 2011
Admin C2I
Lu 4470 fois


Catalogue des films / Film Catalog

Editeur et distributeur de DVD indépendant, le Collectif 2004 Images est spécialisé dans la production documentaire haïtienne et présente des films d'auteurs inédits, qu'il diffuse auprès du grand public, des festivals de films et dans le réseau des médiathèques et universités. Il intègre également à son catalogue des oeuvres de réalisateurs étrangers, qui portent un regard singulier sur Haïti. Pour connaître les droits de diffusion et d'acquisition, n'hésitez pas à nous contacter info@collectif2004images.org


Independant film publisher and distributor, the Collectif 2004 Images, is specialized on Haitian documentary ; it's large catalog of films includes those made by Haitian authors as well as foreign filmakers baring a singular view on Haiti. Most of our films are available for the general consumer and institutions. Please, check with us for the rights info@collectif2004images.org



Claudia Brutus, plasticienne
L' "Ode à la Mémoire" de Ronald Mevs
Sébastien Jean
Eddy Saint-Martin, plasticien
Manuel Mathieu
20 artistes pour haïti
Chantal Regnault
Marie-Louise Fouchard
 	Le Collectif 2004 Images, présent à la 5ème Journée des associations franco-haïtiennes - le 28 juin 2008
Charles Carrié
Exposition: "Femmes en mythologie, mythologie de femmes" et portraits d'artistes
Seisme du 12 janvier 2010: Des oeuvres à partir des débris...
Recherche



Inscription à la newsletter



L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Partager ce site