Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Haïti dans le monde

Exposition France Info « Haïti, 10 jours après le tremblement de terre » par Jean-Marie Porcher au Salon de la Photo du 4 au 8 novembre 2010



Exposition France Info  « Haïti, 10 jours après le tremblement de terre » par Jean-Marie Porcher au Salon de la Photo du 4 au 8 novembre 2010
Exposition France Info

« Haïti, 10 jours après le tremblement de terre »

Le 12 janvier 2010, vers 17 heures, un séisme de force 7 a frappé Haïti, détruisant la capitale Port-au-Prince, et tuant entre 250.000 et 300.000 personnes, soit davantage pour une seule ville que la bombe nucléaire qui rasa, le 6 août 1945, Hiroshima.

J’étais en vacances, en montagne. Quand mon téléphone a sonné, je grelottais sur un télésiège en plein vent.
-Tu pourrais partir là-bas, assez vite ?
-C'est-à-dire ?
-Deux ou trois jours…

Dès la nouvelle connue, avant même qu’on ait bien compris l’ampleur de la catastrophe, les premiers reporters de France Info sont partis. Les scènes qu’ils racontaient dépassaient l’insoutenable. Immeubles fracassés, rues jonchées de cadavres au milieu desquels on trouvait parfois un enfant vivant, chiens fous et dangereux, scènes de pillage, absence de médecins, de secouristes, de policiers.

Arrivé une semaine après, j’ai commencé à enregistrer, monter et transmettre des reportages sur la deuxième urgence : réparations de fortune des hôpitaux, installations des premiers camps, début des distributions d’aide alimentaire.
Fallait-il faire aussi des photos ? Ajouter des images aux sons ?

Il me semblait que le seul reportage radio suffisait à évoquer la situation, mais pas à la ressentir. Je voulais amener l’auditeur à l’intérieur même du chaos haïtien.  Et puis j’avais l’impression que les photos qui paraissaient dans la presse insistaient trop sur le spectaculaire du désastre, et pas sur la réalité, le quotidien de la vie des rescapés. J’ai donc commencé à photographier les habitants des camps, la peur et parfois les jeux des enfants, la difficile quête pour tous d’eau, de nourriture. Il fallait montrer les difficultés qu’ils rencontraient mais aussi la dignité, la fierté que les haïtiens gardaient malgré tout. Chaque jour, par satellite, j’envoyais mes photos avec les reportages radio que les auditeurs de France Info pouvaient consulter sur le site internet de la radio, comme ils auraient ouvert une fenêtre sur un monde du dehors dont leur parvenait la rumeur.


Jean-Marie Porcher

Jean-Marie Porcher, preneur de son à Radio France depuis 1978, exerce la photo depuis l’âge de 10 ans. Parmi ses travaux : Kosovo, les ruines de la dernière guerre en Europe. (exposition en 2000, maison de Radio France)

Exposition France Info  « Haïti, 10 jours après le tremblement de terre » par Jean-Marie Porcher au Salon de la Photo du 4 au 8 novembre 2010

Remarquable témoignage visuel, ce reportage, sous la forme d’un récit photographique, rassemblera 20 clichés inédits réalisés en Haïti par Jean-Marie Porcher, 10 jours après le tremblement de terre.

Pour ne pas oublier Haïti

Technicien à Radio France et photographe confirmé, Jean-Marie Porcher a accompagné la seconde équipe de reporters du groupe Radio France dépêchée sur place et y est resté trois semaines.

Depuis le premier séisme, le 12 janvier 2010, la rédaction de France Info se mobilise pour couvrir régulièrement la situation de l’île. Ainsi, depuis 10 mois, 6 reporters sont allés sur place, en moyenne une fois par mois.

Il y deux semaines, le reporter Grégory Phillips a suivi l’Unicef et son ambassadeur Lilian Thuram sur le terrain pour témoigner de la reconstruction des écoles.  Il y retournera mi-novembre accompagné de la reporter Isabelle Labeyrie pour l’élection présidentielle et rendre compte du long travail de redressement qui s'y déroule actuellement.
Au service de l’information, France Info s’engage à couvrir cette actualité tant que cela sera nécessaire.

France Info et la photo
C’est la magie de la radio que d’évoquer tout un monde par le son seul. Et pourtant, l’image permet par moment, comme une rythmique, de revenir au réel.’’Jean-Marie Porcher

Au-delà de l’œuvre artistique, cette exposition s’inscrit dans la volonté de France Info de délivrer une information libre, entière et sincère.

C’est pourquoi, sur le site internet france-info.com, information et image vont de pair : l’image incarne l’information, le texte lui donne vie.

Une exposition à retrouver également france-info.com

Samedi 30 Octobre 2010
Lu 2685 fois


Catalogue des films / Film Catalog

Editeur et distributeur de DVD indépendant, le Collectif 2004 Images est spécialisé dans la production documentaire haïtienne et présente des films d'auteurs inédits, qu'il diffuse auprès du grand public, des festivals de films et dans le réseau des médiathèques et universités. Il intègre également à son catalogue des oeuvres de réalisateurs étrangers, qui portent un regard singulier sur Haïti. Pour connaître les droits de diffusion et d'acquisition, n'hésitez pas à nous contacter info@collectif2004images.org


Independant film publisher and distributor, the Collectif 2004 Images, is specialized on Haitian documentary ; it's large catalog of films includes those made by Haitian authors as well as foreign filmakers baring a singular view on Haiti. Most of our films are available for the general consumer and institutions. Please, check with us for the rights info@collectif2004images.org



Claudia Brutus, plasticienne
L' "Ode à la Mémoire" de Ronald Mevs
Sébastien Jean
Eddy Saint-Martin, plasticien
Manuel Mathieu
20 artistes pour haïti
Chantal Regnault
Marie-Louise Fouchard
 	Le Collectif 2004 Images, présent à la 5ème Journée des associations franco-haïtiennes - le 28 juin 2008
Charles Carrié
Exposition: "Femmes en mythologie, mythologie de femmes" et portraits d'artistes
Seisme du 12 janvier 2010: Des oeuvres à partir des débris...
Recherche



Inscription à la newsletter

Les News


L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Partager ce site