Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
En Haïti

La chute d’un mapou, AZOR (Lénord Fortuné, 1965 - 2011)

La Fondation Culture Création, le Musée d'Art Haïtien du Collège St Pierre, la Fondation Connaissance et Liberté (FOKAL), le Centre Pétion-Bolivar, la Galerie Marassa et Les Ateliers Jérôme ont appris avec consternation la nouvelle de la mort dans la nuit du 16 au 17 juillet 2011, de la légende du tambour et de la voix, Lénord Fortuné, Azor de son nom d’artiste.



Né á Port-au-Prince le 19 juin 1965, d’une famille dont le tambour est l’instrument culte, Azor, dès son jeune âge, est initié au bandjo et au tambour. Elevé dans les quartiers de Saint-Martin et du Bel-Air,  Azor a, toute son enfance, fréquenté le sanctuaire vodou communément appelé Lakou Créquel. Très tôt, pour gagner sa vie, il  travaille comme tambourineur à Lakou Créquel  et prête ses services á d’autres péristyles de la même région. Notons que ces lieux de culte ont pour tradition de produire sans aucun support institutionnel des musiciens de haut niveau comme Armando Keslin, Jean-Claude Créquel, fils de houngan bien connus de la région, Lucien Créquel et Emmanuel Keslin.
Durant la décennie 80, Azor débute dans la musique avec le troubadour Ti Okap. Voulant suivre  la trace de ses aînés, il donne ses services á des formations Compas : Choupalou Combo, SS One, Scorpio d’Haïti. De 1981 à 1989, Azor joue comme tambourineur dans la Troupe Bacoulou de Odette Wiener.

En 1990, Azor acquiert sa côte de popularité au sein de la formation Rasin Kanga de Wawa.  Engagé comme tambourineur, Azor s’accompagne de la voix. Sa tonalité forte alliée á sa puissance de jeu ne tardent  pas à faire la conquête du public. En 1993, invité par l’Ambassadeur Marcel Duret, il part en tournée au Japon où il joue avec Beethova Obas et Eddy Prophète.  En 1994, ce fut la rupture entre les deux samba, Azor et Wawa.  Azor se détache de Rasin Kanga pour créer Rasin Mapou. C’est à partir de la création de son propre groupe qu’il a pu atteindre sa dimension réelle. Tandis  que Rasin Mapou se déploie avec un sens de théâtralité sans jamais tomber dans le folklorisme, Azor consolide ses acquis  en tant que percussionniste hors pair avec une qualité vocale d’une pureté et d’une force jamais égalée.  On s’étonne encore de l’indépendance de la voix par rapport á la frappe du tambour et vice et versa. Autant de caractère d’un côté comme de l’autre.

Azor a su intégrer  à son jeu des sonorités nouvelles  et enrichir la musique populaire haïtienne des apports d’autres cultures. Un public curieux attend impatiemment le mot des musicologues sur la contribution de ce musicien-phare,  légende du tambour et de la voix, au patrimoine musical haïtien.

La perte de cet artiste de  46 ans, nous amène á réfléchir sur ces communautés résistantes, détentrices de mémoire et de richesses culturelles, ignorées par les pouvoirs et élites, qui ont su affirmer  avec  force  leur existence et faire le relai de leurs valeurs  de génération  en génération.

La Fondation Culture Création, le Musée d'Art haïtien du Collège St Pierre, la Fondation Connaissance et Liberté (FOKAL), le Centre Pétion-Bolivar, la Galerie Marassa et Les Ateliers Jérôme présentent leurs condoléances à ses parents et famille, spécialement à sa fille et son fils, à ses proches, au groupe Rasin Mapou et à la communauté artistique toute entière.

Accéder à la page spéciale consacrée à AZOR

Lundi 25 Juillet 2011
Admin C2I
Lu 1490 fois


Catalogue des films / Film Catalog

Editeur et distributeur de DVD indépendant, le Collectif 2004 Images est spécialisé dans la production documentaire haïtienne et présente des films d'auteurs inédits, qu'il diffuse auprès du grand public, des festivals de films et dans le réseau des médiathèques et universités. Il intègre également à son catalogue des oeuvres de réalisateurs étrangers, qui portent un regard singulier sur Haïti. Pour connaître les droits de diffusion et d'acquisition, n'hésitez pas à nous contacter info@collectif2004images.org


Independant film publisher and distributor, the Collectif 2004 Images, is specialized on Haitian documentary ; it's large catalog of films includes those made by Haitian authors as well as foreign filmakers baring a singular view on Haiti. Most of our films are available for the general consumer and institutions. Please, check with us for the rights info@collectif2004images.org



Claudia Brutus, plasticienne
L' "Ode à la Mémoire" de Ronald Mevs
Sébastien Jean
Eddy Saint-Martin, plasticien
Manuel Mathieu
20 artistes pour haïti
Chantal Regnault
Marie-Louise Fouchard
 	Le Collectif 2004 Images, présent à la 5ème Journée des associations franco-haïtiennes - le 28 juin 2008
Charles Carrié
Exposition: "Femmes en mythologie, mythologie de femmes" et portraits d'artistes
Seisme du 12 janvier 2010: Des oeuvres à partir des débris...
Recherche



Inscription à la newsletter

Les News


L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Partager ce site