Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Haïti dans le monde

Duvalier : déterrer ou enterrer ? > Une critique du film "Vicorieux ou Morts mais jamais prisonniers" de Mario Delatour

A l'occasion de la sortie DVD du film de Mario Delatour, nous partageons un article de Renate Roude



L'ancien dictateur haïtien, Jean-Claude Duvalier, est décédé samedi 4 octobre 2014 à Port-au-Prince sans avoir pu être jugé de ses crimes commis. L'actuel président Martelly appelle à des funérailles nationales. La mémoire du pays sera-t-elle ensevelie ou exhumée ?
Le récent documentaire de Mario Delatour, Victorieux ou morts mais jamais prisonniers apporte un éclairage sur un moment de l'histoire où Duvalier-père aurait pu être renversé. Regard de Renate Roude, une Haïtienne qui a quitté le pays sans trop rien savoir de la dictature sous laquelle elle a vécu et qui a vu le film de Delatour à Berlin en juin 2014.
 
« Mon livre d'histoire d'Haïti qui avait été écrit et édité sous la dictature renfermait un dernier chapitre sur les Duvalier. Ce chapitre était un exemple parfait de propagande. L'auteur n'avait sûrement pas eu le choix et avait omis de se laisser aller à des commentaires audacieux qui lui auraient probablement coûté quelques nuits au Fort-Dimanche, le goulag, où se retrouvaient tous ceux qui avaient la langue trop bien pendue. Il n'y avait bien sûr aucun détail qui aurait pu suggérer une éventuelle nocivité du régime. Les Duvalier père et fils étaient présentés comme des êtres inébranlables et des sauveurs héroïques de la nation, tout ceci noué par une photo en pleine page de Jean-Claude Duvalier en costume-cravate.

A la suite du déchoukaj (départ forcé par la population) départ de Jean-Claude Duvalier le 7 février 1986, les livres d'histoire de notre école Sainte Rose de Lima », plus connue sous le nom « ékol mè lali» ou «L’école des soeurs de Lalue » ont subi le vandalisme des lycéens à la demande du professeur. « S'il vous plaît, allez au dernier chapitre » nous a-t-il dit en classe et ensuite « Arrachez ces pages ». Il insista devant nos regards perplexes. Après une courte hésitation, on pouvait déjà entendre le bruit sec de la première page qui se déchirait et ensuite les autres en saccade.

En un geste, l'histoire bien que propagande avait été effacée. Ni vu, ni connu. Un vrai « déchoukage » historique. Ce trou béant de notre livre ne fut pas remplacé par la narration des faits réels et c'est ainsi que je quittai le pays 6 ans après sans jamais rien savoir d'Alix Pasquet et ses compagnons qui tentèrent dans la nuit du 28 juillet 1958 de renverser Duvalier dont il est question dans le film de Mario Delatour, Victorieux ou morts mais jamais prisonniers, sorti en version française en 2014.
Le film de Mario Delatour est un travail de mémoire important qui a le mérite de n'émettre aucun jugement. Récupérer le plus d'informations possibles et les partager avant que cette génération ne disparaisse à jamais et, avec elle, ce témoignage de la nuit du 28 juillet 1958, nuit où des rebelles se sont introduits aux Casernes Dessalines dans le but de renverser le gouvernement de François Duvalier. Telle est la principale motivation du réalisateur Mario Delatour dont le nouveau film ne laisse pas indifférent. Ce documentaire soulève tout un tas de questions, notamment sur les motifs de cette aventure et sur le déroulement du plan d'action.
Lire la suite sur le site de Gens de la Caraïbe
ACHETER LE DVD

Mardi 21 Octobre 2014
Admin C2I
Lu 252 fois


Catalogue des films / Film Catalog

Editeur et distributeur de DVD indépendant, le Collectif 2004 Images est spécialisé dans la production documentaire haïtienne et présente des films d'auteurs inédits, qu'il diffuse auprès du grand public, des festivals de films et dans le réseau des médiathèques et universités. Il intègre également à son catalogue des oeuvres de réalisateurs étrangers, qui portent un regard singulier sur Haïti. Pour connaître les droits de diffusion et d'acquisition, n'hésitez pas à nous contacter info@collectif2004images.org


Independant film publisher and distributor, the Collectif 2004 Images, is specialized on Haitian documentary ; it's large catalog of films includes those made by Haitian authors as well as foreign filmakers baring a singular view on Haiti. Most of our films are available for the general consumer and institutions. Please, check with us for the rights info@collectif2004images.org



Claudia Brutus, plasticienne
L' "Ode à la Mémoire" de Ronald Mevs
Sébastien Jean
Eddy Saint-Martin, plasticien
Manuel Mathieu
20 artistes pour haïti
Chantal Regnault
Marie-Louise Fouchard
 	Le Collectif 2004 Images, présent à la 5ème Journée des associations franco-haïtiennes - le 28 juin 2008
Charles Carrié
Exposition: "Femmes en mythologie, mythologie de femmes" et portraits d'artistes
Seisme du 12 janvier 2010: Des oeuvres à partir des débris...
Recherche



Inscription à la newsletter

Les News


L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Partager ce site