Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
En Haïti

A partir du 16 décembre 2011 > 2ème édition de la Ghetto Biennale à Port-au-Prince



Note de Presse- en français et anglais


Les Sculpteurs de la Grand-Rue et Rue du Magasin de L’Etat sont une communauté d’artistes vivant dans un quartier du centre ville de Port-au-Prince, Haïti et détiennent une riche tradition d’Arts, d’Artisanat et de culture. En Décembre 2009 les « Atis Rezistans », les Sculpteurs de la Grand-rue, avaient accueilli le premier  «Ghetto Biennale ». Ils ont invites des Artistes de renom, des producteurs cinématographiques, des musiciens, architectes et écrivains á venir dans la zone périphérique de la Grand-rue á Port-au-Prince, Haïti, pour réaliser ou être témoins des travaux qui ont été effectués ou qui ont eu lieu dans leur quartier. Pour citer les mots de l’écrivain john Keiffer : c’était « une troisième dimension…un évènement ou un moment  crée a travers une collaboration entre des Artistes de milieux radicalement différents». Maintenant, deux ans plus tard le deuxième « Ghetto Biennale » va se réaliser.
Des Artistes venus de par le monde seront en Haïti pour créer des œuvres qui seront exposées à la grand-rue. Environ cinquante Artistes Internationaux arriveront de plusieurs Pays tels que : Australie, Chili, les Etats-Unis, L’Allemagne, l’Angleterre, le Canada, la France, les Bahamas et l’Italie.

Le projet défiera les artistes visitants qui auront à se prouver qu’ils peuvent faire des réalisations artistiques en dehors de leur zone de confort. Il y aura aussi d’autres artistes Haïtiens venus d’autres quartiers pour réaliser et exhiber leurs œuvres. Ce sera une chance pour tous les Artistes d’apprendre l’un de l’autre, partager leurs idées, leurs visions artistiques et faire d’importants contacts. Ce projet est une expérience importante qui mettra en question l’Art et la création dans un 21eme siècle de plus en plus globalisé mais aussi de plus en plus disparate

Les artistes Haïtiens qui y prendront part incluant Andre Eugene, Celeur Jean Hérard,  des artistes de FOSAJ de Jacmel et APROSIFA de Carrefour Feuilles.

Une exposition dénommée « Nouvo rezistans  » mettant en vedette de nouveaux travaux des « Atis Rezistans » débutera le 12 Décembre à l’institut Français.
L’exposition du Ghetto Biennale s’ouvre à midi le 16 Décembre au No.622 du Boulevard Jean-Jacques Dessalines.

Réunion le 17 Décembre.
Pour plus d’information et entrevu veuillez contacter  André Eugene au 3742-1367 ou Leah Gordon au 4432-1887.

www.ghettobiennale.com
 
 
Des exemples de projets d’artistes visitant : 
 
Carole Lung
MADE IN HAITI (Fait en Haïti) célèbre deux ans de « Bon pour les travailleurs de tissus Production National ». De nouvelles  vêtements refaits le 17 Septembre 2011 après l’ouverture phénoménale du Flagship Factory et boutique au Ghetto Biennale a la Grand-rue a Port-au-Prince en Décembre 2009, Made in Haïti est devenu une destination de style dans le marche des vêtements refaits. Des boutiques de ce genre ont faits leur apparition a Hollywood de l’Ouest, en Californie, a Madison Wisconsin et Portland en Oregon. L’ouverture récente des magasins Etsy in l’ont établi comme étant la ligne de vêtement  recycles ayant le plus de succès, employant deux couturiers, un traducteur, un manager et cinq Artistes de Maillots. Rejoignez-nous pendant que Made in Haïti célèbre son deuxième anniversaire dans le décor style de Port-au-Prince, Haïti ou on peut s’attendre a avoir beaucoup de plaisir à faire du shopping et faire de grandes trouvailles du 10 au 17 Décembre a la foire Artistique de la Grand-rue.


Emilie Boone
Les autres Histoires de la photographie : Les photographies de studio d’Haïti.
Les studios de photographie de Port-au-Prince sont utilises comme des sites importants de pratiques esthétiques Haïtiennes, répandu a travers le pays, ces business offrent aux locaux un moyen a travers lequel ils peuvent capturer leur représentation personnelle a travers un portrait de photographie. Avec l’aide des arrières plans, des accessoires et des Poses chaque sujet performe une identité visuelle.
 
A travers une exploration des pratiques photographiques particulières de Port-au-Prince, mon projet entrainera l’organisation de l’installation de portraits contemporains obtenus a partir des studios de photos locaux durant mon séjour. Cette installation répondra a faire la considération du language visuel  employé dans les studios Haïtiens de pratiques photographiques.


John Cussans
Proposition 1 : Les artistes peintres de Tap-tap à Port-au-Prince. Je compte mandater la peinture d’un Tap Tap pour le Ghetto Biennale II et produire un Video documentaire au sujet du projet (fait en collaboration avec les Artistes de Ti Moun Rezistans). Le projet est une extension du travail effectue durant le premier Ghetto Biennale qui a été inspire par l’amour des signes peints que j’ai hérite de mon père qui fut un maitre en écriture de signes. Le projet débutera en établissant le contact avec les artistes peintres de Tap-Tap de Port-au-Prince et essayer de négocier la peinture d’un Tap-Tap dédie au Ghetto Biennale II.
 

Militza Jean-Felix
Militza Jean-Felix fait partie de la première génération d’artistes Haitiano-Américain. Elle est née à Boston et vit á San Francisco. Sa mère est née et a grandi à Jacmel, une ville d’Haïti, connue pour sa communauté d’Artistes. Son Père est de Port-au-Prince, la Capitale qui a été sévèrement endommagé par un tremblement de terre de magnitude 7.3 en janvier 2010 et qui fut la demeure du Ghetto Biennale. Elle aura à construire une figure á partir d’objets retrouvés, ramassés dans les rues de Port-au-Prince et ensuite elle aura à parcourir la distance existant entre les deux villes á pieds en portant son œuvre d’art. La distance entre les deux villes est d’environ 70 Kms et représente un test d’endurance en soi.
L’œuvre est une réflexion sur la Diaspora Haïtienne, son produit et toutes les luttes que les gens ont du endurées durant leurs périples. Une fois arrivée, elle posera son œuvre et construira un espace contemplatif, elle allumera ensuite une bougie et dira une prière pour en finir avec tout.
Cette prestation fusionne les deux : la réflexion interne et la réalisation externe des méditations de l’Artiste sur la Diaspora Haïtienne.
 
Calendrier des rencontres

Mon 12 Dec 4pm Nouvo Rezistans exhibition opens at Insitut Français, 99 Rue Lamartiniére
 
Wed 14 Dec 3pm service and procession with funeral band for artists from 1st ghettoBIENNALE that died in the earthquake.
 
Thur 15 Dec 5pm Film Screenings 622, Blvd Jean-Jacques Dessalines, Port-au-Prince, Haiti
 
Fri 16 Dec 11am Ghetto Biennale opens at 622, Blvd Jean-Jacques Dessalines, Port-au-Prince, Haiti
 
Sat 17 Ghetto Biennale Congress 4.30pm – 8.30pm Hotel Oloffson


ENGLISH PRESS RELEASE – press conference 10am 7th December 622, J-Jacques Dessalines.
 
The Sculptors of Grand Rue and Rue du Magasin de L’Etat are a community of artists living in a downtown neighborhood of Port-au-Prince, Haiti which has a rich tradition of arts, crafts and culture. In December 2009 Atis-Rezistans, the Sculptors of Grand Rue, hosted their 1st 'Ghetto Biennale'. They invited fine artists, film-makers, academics, photographers, musicians, architects and writers, to come to the Grand Rue area of Port-Au-Prince, Haiti, to make or witness work that was shown or happened, in their neighbourhood. In the words of the writer John Keiffer it was a “'third space'...an event or moment created through a collaboration between artists from radically different backgrounds”. Now two years later the 2nd Ghetto Biennale is going to take place.
 
Artists from around the globe will come to Haiti to make work that will be shown in the Grand Rue neighborhood. About fifty international artists are arriving from many countries including Australia, Chile the United States, Germany, Britain, Canada, France, the Bahamas and Italy. The project will challenge the visiting artists as they try to make art outside of their comfort zone. There are many Haitian artists from other areas also coming to make and show work too. This will be a chance for all the different artists to learn from each other, trade ideas, share artistic visions and make important contacts. This project is an important experiment which will hopefully question art and creation in an increasingly globalised, but also increasingly disparate, 21st century.
 
The Haitian artists taking part include Andre Eugene, Celeur Jean Herard, artists from FOSAJ in Jacmel and APROSIFA in Carrefour Feuilles.
 
An exhibition called ‘Nouvo Resistans’ showcasing new works from Atis Rezistans will open on the 12th December at the Institut Francais
 
Exhibition of the Ghetto Biennale opens mid-day December 16th at 622, Blvd Jean-Jacques Dessalines
 
Congress 17th December
 
For more information and interviews please contact Andre Eugene 3742 1367 or Leah Gordon 4432 1887.
 
There are many images already available and can be sent to you on request.
 
www.ghettobiennale.com
 
 
Some examples of the visiting artists projects
 
Carole Lung
MADE IN HAITI celebrates 2 years of "good for garment workers production" National Repurposed Apparel News 17 September 2011 After the phenomenal opening of its flagship factory and store at the Ghetto Biennale in the Grand Rue, of Port Au Prince in December of 2009 MADE IN HAITI has become a style destination in the repurposed garment market, pop up shops have appeared in West Hollywood, California, Madison Wisconsin, and Portland, Oregon. The recent opening of the Etsy store in has established it as one of the most successful repurposed apparel lines, employing two tailors, translator / manager and 5 t-shirt artists. Join as MADE IN HAITI celebrates its second anniversary in Port Au Prince, Haiti's stylish set can look forward to more shopping fun and great finds from December 10-17, at the Popup shop in the Grand Rue.
 
Emilie Boone
Photography's Other Histories: The Studio Photographs of Haiti
The photography studios of Port-au-Prince serve as important sites of Haitian aesthetic practices. Peppered throughout the city, these businesses offer local individuals a means through which to capture their self representation through portrait photography. With the help of backdrops, props, and poses, each subject performs a visual identity.
Through an exploration of the particular photographic practices of Port-au-Prince, my project will entail organizing an installation of contemporary portraits obtained from local photography studios during my residency. This installation will respond to a consideration of the visual language employed in contemporary Haitian studio photographic practices.
 
John Cussans
Proposal 1: The Tap Tap Painters of Port-au-Prince I intend to commission of a tap tap painting for the second Ghetto Biennale and produce a video documentary about the project (made in collaboration with artists from Ti Moun Rezistans). The project is an extension of the work I commissioned for the first Ghetto Biennale which was inspired by a love of sign painting inherited from my father who was a master sign-writer. The project will begin by making contact with local tap tap painters in Port-au-Prince to try and negotiate a tap tap painting dedicated to the Ghetto Biennale II.
 
Militza Jean-Felix
Militza Jean-Felix is a first generation Haitian American artist born in Boston and living in San Francisco. Her mother was born in and grew up in Jacmel, a city in Haiti known for its' artist community. Her father is from Port-au-Prince, the capitol city that was heavily damaged by a 7.0 magnitude earthquake in 2010 and the home of the Ghetto Biennale. She will construct a figure out of found objects collected from the streets of Port-au-Prince and then walk the distance between the two cities on foot while carrying the figure. The distance between the two cities is approximately 70 kms and is a test of endurance. The piece is a reflection on the Haitian diaspora, its product and all the struggles people have to endure on their travels. Upon her arrival she will set the figure down and create a contemplative space, then light a candle, say a prayer and put it all to rest. The performance incorporates both the internal reflection and external realization of the artist's meditations on the Haitian diaspora.
 
 

Vendredi 9 Décembre 2011
Admin C2I
Lu 1053 fois


Catalogue des films / Film Catalog

Editeur et distributeur de DVD indépendant, le Collectif 2004 Images est spécialisé dans la production documentaire haïtienne et présente des films d'auteurs inédits, qu'il diffuse auprès du grand public, des festivals de films et dans le réseau des médiathèques et universités. Il intègre également à son catalogue des oeuvres de réalisateurs étrangers, qui portent un regard singulier sur Haïti. Pour connaître les droits de diffusion et d'acquisition, n'hésitez pas à nous contacter info@collectif2004images.org


Independant film publisher and distributor, the Collectif 2004 Images, is specialized on Haitian documentary ; it's large catalog of films includes those made by Haitian authors as well as foreign filmakers baring a singular view on Haiti. Most of our films are available for the general consumer and institutions. Please, check with us for the rights info@collectif2004images.org



Claudia Brutus, plasticienne
L' "Ode à la Mémoire" de Ronald Mevs
Sébastien Jean
Eddy Saint-Martin, plasticien
Manuel Mathieu
20 artistes pour haïti
Chantal Regnault
Marie-Louise Fouchard
 	Le Collectif 2004 Images, présent à la 5ème Journée des associations franco-haïtiennes - le 28 juin 2008
Charles Carrié
Exposition: "Femmes en mythologie, mythologie de femmes" et portraits d'artistes
Seisme du 12 janvier 2010: Des oeuvres à partir des débris...
Recherche



Inscription à la newsletter

Les News


L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            

Partager ce site