Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Haïti dans le monde

Le Prix Carbet 2010 récompense Evelyne Trouillot



Le Prix Carbet 2010 récompense Evelyne Trouillot
Le 21e prix Carbet de la Caraïbe et du Tout-Monde a été remis, vendredi 17 décembre, en Guadeloupe, à l'écrivaine haïtienne Evelyne Trouillot, pour "La Mémoire aux abois". Ce roman a paru en mai dernier aux éditions Hoëbeke, à Paris, dans la collection Etonnants voyageurs, dirigée par le fondateur du festival de même nom, Michel Le Bris.

Le jury du prix Carbet, présidé par le théoricien littéraire et universitaire trinidadien Michael Dash, déclare décerner le prix à Evelyne Trouillot pour « l'originalité avec laquelle sont convoqués les tremblements de l'Histoire et des histoires dont les soubresauts n'ont pas fini de secouer nos imaginaires caribéens [...] ». Selon le jury, La Mémoire aux abois est « un roman vivant qui libère une esthétique fragmentée et indirecte, à la limite de l'inextricable ». Ce roman, poursuit le jury, a été retenu pour « la tendresse, les silences, les souffles, qui sont dévoilés tout en intérieur et qui révèlent les énigmes des destins ». Dans ce roman, l'auteur fait parler des voix « qui assiègent, qui résonnent et qui ne proposent pas de solutions établies, et qui simplement invitent le lecteur à vivre avec les malédictions de nos passés ».

En effet, dans La Mémoire aux abois, Evelyne Trouillot plonge les lecteurs dans une sorte de traversée de la dictature duvaliériste. Une mise à nu de cette terrible période à travers les voix entrecroisées voire parallèles de deux personnages féminins : la veuve du dictateur et la jeune femme, fille d'une femme victime de la dictature qu'elle a vécue à l'intérieur du pays. Ainsi, Evelyne Trouillot campe deux destins opposés de deux personnages qui se remémorent ce douloureux passé dont les blessures sont loin de se cicatriser.

Le jury du prix Carbet de la Caraïbe et du Tout-Monde a, en outre, accordé la mention spéciale « aux publications des écrivains haïtiens qui témoignent de la vivacité de ce peuple face à l'inimaginable qui a eu lieu le 12 janvier 2010 ». Il s'agit de Haïti kembé la ! (Rodney Saint-Eloi), de Tout bouge autour de moi (Dany Laferrière), de Failles (Yanick Lahens) et de Create dangerously (Edwige Danticat). Ce sont, écrit le jury, des « livres animés par l'urgence [qui] nous parlent du séisme qui a ravagé leur pays et des autres séismes politiques, sociaux et économiques qui ont eu des conséquences cauchemardesques pour Haïti ». La cérémonie de remise du prix Carbet de la Caraïbe (symbolisé par un trophée, une création du très renommé plasticien et céramiste martiniquais Victor Anicet) a eu lieu à la Résidence départementale du Gosier Hôtel du Département Bas du Fort, en Guadeloupe, en présence de diverses personnalités littéraires, dont le président du jury Michael Dash, la poétesse cubaine Nancy Morejon et l'écrivain martiniquais Patrick Chamoiseau.

Evelyne Trouillot figurait parmi cinq autres écrivains haïtiens en lice pour l'obtention du 21e prix Carbet de la Caraïbe et du Tout-Monde 2010. Il s'agit de Gary Victor (Le Sang et la Mer, roman, Vents d'ailleurs), Kettly Mars (Saisons sauvages, roman, Mercure), Rodney Saint-Eloi (Haïti Kembé la ! 35 secondes et mon pays à reconstruire, récit, Michel Laffont), Robert Berrouët-Oriol (Poème du décours, poésie, Triptyque) et James Noël (Des poings chauffés à blanc, poésie, éditions Bruno Doucey).

     
 Evelyne Trouillot est la huitième écrivaine haïtienne à remporter le prix Carbet de la Caraïbe. Dany Laferrière est le premier à le décrocher en 1991, soit un an après sa création, avec son roman L'Odeur du café. Le prix allait être par la suite décerné à Émile Ollivier pour Les urnes scellées (1995) ; Félix Morriseau-Leroy pour l'ensemble de son oeuvre (1996): René Depestre pour l'ensemble de son oeuvre (1998) ; Édwige Danticat pour La Récolte douce des larmes (1999) ; Frankétienne pour H'Eros-Chimères (2002) et à Georges Castera pour Le Trou du souffleur (2006).
 

Article original sur Le Nouvelliste.com

Jeudi 30 Décembre 2010
Chenal Augustin
Lu 813 fois


Catalogue des films / Film Catalog

Editeur et distributeur de DVD indépendant, le Collectif 2004 Images est spécialisé dans la production documentaire haïtienne et présente des films d'auteurs inédits, qu'il diffuse auprès du grand public, des festivals de films et dans le réseau des médiathèques et universités. Il intègre également à son catalogue des oeuvres de réalisateurs étrangers, qui portent un regard singulier sur Haïti. Pour connaître les droits de diffusion et d'acquisition, n'hésitez pas à nous contacter info@collectif2004images.org


Independant film publisher and distributor, the Collectif 2004 Images, is specialized on Haitian documentary ; it's large catalog of films includes those made by Haitian authors as well as foreign filmakers baring a singular view on Haiti. Most of our films are available for the general consumer and institutions. Please, check with us for the rights info@collectif2004images.org



Claudia Brutus, plasticienne
L' "Ode à la Mémoire" de Ronald Mevs
Sébastien Jean
Eddy Saint-Martin, plasticien
Manuel Mathieu
20 artistes pour haïti
Chantal Regnault
Marie-Louise Fouchard
 	Le Collectif 2004 Images, présent à la 5ème Journée des associations franco-haïtiennes - le 28 juin 2008
Charles Carrié
Exposition: "Femmes en mythologie, mythologie de femmes" et portraits d'artistes
Seisme du 12 janvier 2010: Des oeuvres à partir des débris...
Recherche



Inscription à la newsletter

Les News


L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

Partager ce site